Prix “Barcelona, Drassanes per Àfrica”

Quand le printemps arrive, la SDRCA livre les prix publique pour « BARCELONE, CHANTIERS POUR AFRIQUE”. »

Cette réunion était la première fois le jour de la Saint-Joseph, 2011 et samedi avant cette date en 2012 et 2015.

Le prix « BARCELONE, CHANTIERS, POUR AFRIQUE » 2016 a été le samedi 19 Mars, fête de saint Joseph. Les bourses comprennent un diplôme et un livre.

En 2011 a été présenté avec un livre du monastère de Montserrat. En 2012, il était « Une vision de l’Afrique« , un livre écrit par les gagnants de 2011 et 2012. « Nouveaux horizons de l’Afrique » était le livre récompenses commémoratives 2013. « Conséquences d’une guerre civile, comment l’éviter » est le livre 2014. Le livre 2016 était « Santé en Afrique »

Samedi dernier, le 19 Mars a été la cérémonie des prix « BARCELONE, CHANTIERS POUR AFRIQUE »:

Les prix 2016 ont un diplôme et un ensemble de récompenses de livres commémoratifs.

Le livre commémoratif est écrit dans des prix en français parce que 900 exemplaires ont été envoyés à la ville de Yaoundé, capitale du Cameroun.

Ceci est un glossaire intitulé MALADIES qui vise à déterminer l’impact sur la prévention et la détection précoce des maladies

Le livre comporte deux sections: le premier journal de Jean Paul Mbia (Yaoundé) et Fabien Essiane (Yaoundé)

Le corps médical du livre ont tiré trois infirmières, dans l’ordre chronologique: Maria Àngels Revés (Lleida), Neus Gasulla (Manresa) et Laura Velasco (Barcelone).

Tout organisme scientifique a examiné le Dr Ricco Teguia de l’Hôpital Jamot de Yaoundé.

Nous tenons à souligner que, jusqu’à la sixième édition des prix a été suivie par 48 auteurs différents.

Étant donné que le livre est non seulement destiné à le multiculturalisme, mais aussi la coopération internationale met en évidence la bonté des gens qui ont été impliqués dans la préparation du livre.

Les bourses sont également dans cette section Belén Ramos Anastasi (Mataró) comme elle l’a fait une grande documentation du travail socio-sanitaire, Marisa Mundina García (Barcelone) pour sa contribution intellectuelle importante dans la description de la façon de traiter les maladies, Diego Hernandez Molina (Amposta) en tant que graphiste, Salim Medjerab (Algérie) à Cubelles dans les tâches de traduction toujours encadrés par Fabien Essiane (Cameroun) à Yaoundé, Barbara Eisele pour sa contribution de Fundación Logística Justa (Barcelone), et enfin Aura Guillén (Cornellà de Llobregat), qui a été aux prises avec l’impression et des unités de production.

Cette année, récompense également d’autres personnes liées à des tâches de coopération internationale dans différents domaines: l’architecte Míriam Sánchez López (l’Hospitalet de Llobregat), l’ingénieur Paul Campabadal Majó (l’Hospitalet de Llobregat) et le Professeur María Amor Rodriguez Girgenti (Premià de Mar).

L’événement a été présidé par Me Carmen Cobaleda l’Afrikable association avec le lieu de travail à Lamu, Kenya.

La SDRCA a déjà commencé à préparer le septième prix en 2017 demandant à toutes les personnes qui veulent contribuer, comme toujours par écrit, par ses propres articles, le livre commémorant VII Prix “BARCELONA, CHANTIERS POUR L’AFRIQUE » 2017: « Jussà, le dernier pays dans le monde « (disponible en Mars 2016 des volontaires).

Uso de cookies

Este sitio web utiliza cookies para que usted tenga la mejor experiencia de usuario. Si continúa navegando está dando su consentimiento para la aceptación de las mencionadas cookies y la aceptación de nuestra política de cookies, pinche el enlace para mayor información.

ACEPTAR
Aviso de cookies